Article sur « La nouvelle République »

Article paru en Juillet 2019

Insolite. Les Niortais Olivier et Laura Carrasco plaquent tout pour partir avec leur enfant et leurs deux chiens à bord d’un bus totalement réaménagé.

A l’avant, un classique poste de pilotage de chauffeur de car. Mais à l’arrière, la cinquantaine de fauteuils passagers a disparu. Une cuisine, un salon télé avec parquet au sol, canapé douillet, des tons gris doux et des objets de déco. Les chambres et les sanitaires occupent l’arrière. « On peut embarquer 400 litres d’eau, de quoi tenir deux semaines », calcule Olivier Carrasco. Sur le toit, des panneaux solaires fournissent l’électricité.
C’est la maison roulante d’Olivier et Laura Carrasco, 29 et 31 ans. Un car de tourisme au fuselage gris métal, modèle Volvo 1988, entièrement réaménagé pour faire le tour du monde. Leur jeune fils Marley, 21 mois, et les deux chiens de la famille, seront de l’aventure. Anciens propriétaires de l’Escape Game de l’avenue de Paris à Niort, Olivier et Laura se reconvertissent en globe-trotters.
“ Offrir à notre fils une autre vision du monde ”« Avant de se rencontrer, on était déjà passionnés de voyages avec sac à dos. Dès notre rencontre, on a eu le projet d’un tour du monde. On s’est mariés, on a eu un enfant, on a créé une entreprise. Et le projet s’est intensifié », raconte Laura.
Il a fallu trouver le car. « On voulait d’un véhicule où un enfant puisse sauter, courir sans se cogner partout : qu’il y ait de la place pour la vie. » Un an en alerte à guetter les petites annonces. Et finalement, la perle rare est trouvée : un car déjà réaménagé et homologué mis en vente par son propriétaire avignonais.
Olivier et Laura l’habitent à plein temps depuis mai. Pour s’acclimater. Et réapprendre une autre vie. « On a divisé par sept notre consommation d’eau. Quand tout est à volonté dans une maison classique, on ne se rend pas compte de ce qu’on consomme, on ne fait pas attention à tout un tas de détails. »
La maison vidée, Olivier et Laura n’achètent plus que des fruits et légumes sans emballage pour produire le moins de déchets possible. Ils fabriquent leur propre liquide vaisselle. Une vie allégée, désencombrée. En avril, ils ont vidé leur maison de Frontenay-Rohan-Rohan. Les deux voitures ont été vendues. Ce qui n’est pas parti lors du vide-maison tient dans une camionnette qui à son tour, sera vendue une fois vidée. Ce qui n’est pas vendu est donné, comme des jouets pour l’hôpital : « On s’est dit : on part pour un voyage de partage, donc on va commencer ici », résume Olivier.
Trottinettes et vélos : « Sur place, le projet n’est pas d’y aller en mode touristique mais de découvrir des modes de vie. On compte travailler au fil du voyage, vivre la vie réelle des gens, échanger avec eux. C’est une expérience de vie, et l’occasion d’offrir à notre fils une autre vision du monde. »
A bord de l’autocar ont déjà été embarqués les trottinettes électriques et vélo qui serviront à se déplacer lors des étapes. L’horizon : parcourir l’Europe et l’Asie. « On sera partis en septembre », prévoient Laura et Olivier. Mais en réalité, le voyage, pour l’instant immobile, a déjà commencé.
On peut suivre les aventures du couple Carrasco sur une page Facebook : www.facebook. com/KarasGoFamilyRoutes Un site internet a été créé : http://karasgo.fr