Foz de Égua – 62 – PORTUGAL

NOTRE ALBUM PHOTOS DISPONIBLE ICI

Le village perdu…

Faut pouvoir y arriver 🙂

Trajet : S’il y a une chose à retenir, c’est que les routes dénommées « CM » sont… difficiles en bus ! Nous les avons requalifiées de, pardon du terme, « Chemin Merdique » ! Nous étions à Serra da Estrela, donc dans les montagnes. On s’est dit autant faire ce petit village pas très loin maintenant ! Nous avons donc suivi la route, descendu un peu la montagne. Puis Maps nous a fait passé par un petit village en pavé, avec une route très pentue et étroite.. Vraiment pas facile et les freins ont eu du mal. Mais le chauffeur gère, et heureusement. Ensuite direction cette fameuse route CM, obligatoire pour aller à ce typique petit village. Aïe Aïe Aïe… Une route étroite (on ne pouvait pas croiser de voiture), à flan de montagne, sans barrière sur le côté, qui monte et monte… Il n’y avait pas beaucoup de kilomètres, mais c’est très long ! Enfin, en bus 🙂 On roule on roule, Olivier est très stressé sur cette route, mais impossible de faire demi tour, il faut aller jusqu’au bout. On croise quelques voitures, qui font l’effort de reculer et se mettre là où ils ne nous gêneront pas. A part une voiture, qui restait là sans bouger. Nous ne pouvions pas reculer. Il nous faisait signe de nous serrer à droite. Le rigolo, à droite y’avait un fossé. Et nous étions déjà bien serré ! Je dis à Olivier de ne pas céder, et il met le frein à main le temps que Mr daigne reculer. Mais non, il demande à sa femme de sortir de la voiture pour le guider. Enfin non, il hurle sur sa femme pour qu’elle sorte. Elle ne veut pas, et je la comprend tellement ! Ils étaient à l’extérieur, donc presque dans le vide quand elle ouvre sa porte. Mais il a tellement insisté qu’elle est sorti, en se tenant à la voiture pour ne pas tomber… On hallucinait de la bêtise de ce monsieur, qui n’avais juste à reculer pour qu’on passe tous tranquillement et surtout sans danger… Cette dame, âgée en plus, arrive à sortir tant bien que mal et se met devant la voiture, le guidant. Il force donc le passage, mais ça ne passait pas sans nous frotter. Olivier à donc cédé et s’est serré encore plus à droite, ayant la roue arrière extérieure droite dans le fossé. Heureusement que ce sont des roues jumelées. Bref, une route pas facile, stressante, et encore plus avec des gens comme ça ….
Nous arrivons, et là, la route que l’on est censé prendre pour arriver au village est montante. Très montante. Vraiment trop montante. Je ne le sens pas, mais alors pas du tout. J’interdis Olivier de la prendre (là oui, je me suis imposée !). Il m’écoute, et on prend l’autre chemin. Quelques mètres après, un bar avec une place assez grande. On s’y arrête. Et finalement, il s’avère que le paysage à admirer est ici, et non pas en haut de la route impossible, qui était tout simplement le village. Ouf, j’ai eu raison 😀

Le paysage : « Le village carte postal » : c’est son surnom. Très original, c’est en réalité une piscine naturelle, avec de jolies pierres, des ponts etc. Vraiment sympa. Après, je pense qu’il faut le faire si on est pas loin et en voiture, mais que ça ne vaut pas le coup de faire un gros détour pour y aller. Et encore moins en poids-lourd ! C’est assez petit. Si on avait sû, on se serait contenté de le voir en photo 🙂
En plein été ça doit être super de se baigner dedans…

Infos pratiques :

=> Coordonnées GPS : 40.248259, -7.812805
=> Avis TripAdvisor : ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *